Enigme

Les monolithes
La cité engloutie
Les disparitions mystérieuses
Écrasement d'O.V.N.I au Nouveau-Mexique
Pourquoi est-il mort aussi jeune ?
Les origines du labyrinthe
Qui était vraiment Jack ?
Le vaisseau fantôme de l'Atlantique
Eustache Dauger
Les raisons de sa disparition
Pyramide de Kheops
Quel secrets cache la grande pyramide ?
Ont-ils réellement exister ?
L'assassinat mediatisé du président
Le monstre du lagon écossait
Pécheresse dénigrée par l’Église
Les prophéties de Michel de Nostradame
La plus ancienne civilisation de Méso-Amérique
Le point le plus isolé du globe
Le déclin rapide de l'empire Maya
La zone militaire la plus secrète et isolée
Le Prince des Ténèbres
La Cité Perdue
Guardiens du Secret
Trois Caravelles En Route Vers Les Indes
La Saga Éternelle
La Fabuleuse Contrée De L'Or
Les Livres Écrits Par Les Dieux
Une Quête Sans Fin
La Sources des Arcanes
Les Extraterrestres Sont Parmi Nous
L'Abominable Homme Des Neiges
Le Suceur de Chèvres
La Théorie Du Complot
La Mythologie Et Le Symbolisme
Et La Légende De Sherwood
Grimoire et rituels
Le Livre Des Lois Des Morts
La Chute Des Anges
Spiritisme et Fantômes
Fantômes et Maisons Hantées
Lycanthropie
Exorcisme Des Démons Par Un Shaman
Y a-t-il de la vie ?
Le Sixième Sens Des Gens
Une Simple Question De Foi ?
Le Prométhée Moderne
À Quoi Ressemblait-Il ?
Le Chant Meurtrier Des Femmes Poissons
Une Ville à l'Image du Cosmos
Le Mystère de la Fortune de l'Abbé Saunière
Le Génie Qui Imagina l'Avenir
Le Peuple du Dieu Amma
A t elle existé ?
La Légende du Sasquatch
Le Plus Grand Scandale Politique des États Unis
Le Don De Prédire Le Future
Les Marques du Christ
Il Est Vivant !
N'Appartiennent Elles Qu'Aux Contes ?
Qui Était Il ?
Vaudou et Golem - Un Mythe ?
Élite Spirituelle des Celtes
Un Monument Qui Défie Le Temps
Le Déluge Universel
Phénomène d'Illusion de Souvenir
Les Trous Noirs Sont Des Brèches Temporels ?
L'Enfant Qui Venait de Nulle Part
La Colonie Perdue
A t'elle Ressuscité ?
Adepte Pratique et Méditant du Yoga
Origine Des Malheurs
Aura Et Champ De Force Émotionelle
Une Ville Creusée Dans La Roche
Le Continent Perdu
Un Site De Légende
Les Rouleaux De La Mer Morte
La Fureur de Construire
Un Lieu Céleste et Sacré
Monolithe d'Uluru
Juste Un Mythe ?
Morte Dans Un Tragique Accident ?
La Ville Magique
Explosion Mystérieuse En Sibérie
La Signification Du Subconscient
La Route Sans Gravité
500 Kilomètres De Géoglyphes
Les Astres Dictent Notre Destin ?
De Qui Descendons Nous ?
Magnétisme Animal - Fiction ou Réalité ?
Le Livre Qui Alluma Les Bûchers
Empoisonné à l'Arsenic ?
A t'elle eu lieu ?
Qu'Est Devenue La Belle Reine d'Égypte ?
Un Royaume Sans Hommes ?
Ogre ou Barbe Bleue ?
Qui Est l'Auteur Des Textes Sacrées ?
Le Führer Sous l'Influence Des Sociétés Secrètes ?
Auteur De l'Iliade Et De l'Odyssée ?
Assassiné Par Ses Femmes ?
Tueur En Série Du XVIIIe Siècle ?
Ou Se Trouve Il ?
Une Prémonition 14 Ans Plus Tôt ?

Rennes le Château - Le Mystère de la Fortune de l'Abbé Saunière

sauniere

Rennes-le-Château, petit village du sud-ouest de la France, près de Carcassone, n’est pas facile d’accès. Or, malgré cela, il a fait la une de la presse pour une rocambolesque histoire de trésor caché, de reliques disparues et de mystérieuses affaires d’argent : beaucoup, beaucoup d’argent… Tout commence il y a plus d’un siècle, quand le curé de la paroisse, désireux de restaurer son église, fait une étonnante découverte. Nous sommes en 1885 et François-Bérenger Saunière vient d’arriver au village. Les caisses de la paroisse sont vides et les fonds manquent pour restaurer l’église qui tombe en ruine. Malgré tout, en comptant ses sous, l’abbé Saunière parvient péniblement à mettre en route quelques travaux. Tout cela jusqu’au jour où il se met à dépenser sans compter, en métamorphosant littéralement le village…

“Aujourd’hui, j’ai trouvé un trésor !”

Le site de Rennes-le-Château était connu des Romains, des Wisigoths, des Templiers et des Cathares, mais aussi de Nicolas Poussin, peintre éminent du XVIIe siècle, ainsi que du frère de l’empereur d’Autriche et de nombreux artistes et hommes politiques du XXe siècle. Une des pages du journal de l’abbé Saunière rapport cette phrase : “Aujourd’hui, j’ai trouvé un trésor”, ce qui fait dire à certains que le curé, en déplaçant l’autel pour ses travaux, serait tombé sur quelque chose de précieux. Sous la grande plaque de pierre, dans le creux des colonnes de soutien, il aurait trouvé quatre parchemins anciens, dont deux datant du Moyen Âge et deux de l’époque de son prédécesseur, l’abbé Bigou. L’abbé Saunière apporta ces documents à l’évêque de Carcassonne qui l’autorisa à se rendre à Paris. Ce voyage va changer sa vie. En effet, le curé de campagne ne se limite pas à étudier ces parchemins anciens avec quelques spécialistes, mais commence aussi à fréquenter les cercles ésotériques parisiens. Il prend du bon temps et en passe beaucoup au Louvre devant Les Bergers d’Arcadie, un tableau de Nicolas Poussin peint en 1640 et qui représente un paysage où l’on voit un ancien sarcophage portant l’inscription “Et in Arcadia Ego”. Qu’y avait-il de si intéressant dans ce tableau pour retenir l’attention de l’abbé et le pousser à s’en procurer une copie? Le paysage serait celui de Rennes-le-Château, bien que Poussin n’y ait apparemment jamais mis les pieds.

Un étrange changement

Dès son retour au village, les soucis d’argent de l’abbé semblent se volatiliser comme par enchantement. Il achève une restructuration de l’église aussi onéreuse que curieuse, et change radicalement de mode de vie. Désormais, il passe ses journées à étudier les pierres ramassées dans les environs pendant de longues et solitaires promenades. En l’espace de quelques années, on dit qu’il aurait dépensé l’équivalent de 15 millions d’euros actuels. Il se fait construire une luxueuse maison avec jardin, le Belvédère et la tour Magdala, faisant de celle-ci sa bibliothèque. Il achète aussi de nouveaux terrains, finance de bonnes oeuvres et fait réaliser la route de Rennes-le-Château, facilitant ainsi les allées et venues des nombreuses personnalités qui viennent lui rendre visite. Sa maison est ouverte à tous ses invités. Ce qui peut avoir changé à ce point la vie et la personnalité de l’abbé, nous l’ignorons encore aujourd’hui. Ce qui est certain, c’est que désormais il invite à sa table d’éminents personnages comme Emma Calvé, la plus célèbre cantatrice de l’époque, le secrétaire d’État à la Culture, des aristocrates, des banquiers de même l’archiduc Jean de Habsbourg, frère de l’empereur d’Autriche, François-Joseph. Mais ce n’est pas tout. Même après sa mort, une foule de personnages célèbres viendront visiter ce village perdu proche des Pyrénées : François Mitterand, Marlène Dietrich, Grace Kelly, Joséphine Baker et Richard Wagner, ce dernier ayant trouvé ici l’inspiration, paraît-il, pour son opéra Parsifal qui traite de la quête du Graal.

Le mystère de Saunière

1943. Sous les ordres d’Otto Rahn, un officier Nazi passionné d’ésotérisme, l’armée allemande creuse, pleine d’espoir, le sol de Rennes-le-Château. Que cherche-t-elle de si précieux? Le trésor de l’abbé Saunier? Quel est donc le véritable secret du curé? Pour en savoir plus, il faut connaître l’église, autrefois consacrée à Marie-Madeleine, telle que l’abbé Saunier l’a fait restaurer. Sur le grand portail d’entrée, une inscription en latin annonce “ceci est un site terrible”, tandis qu’à l’intérieur, des hiéroglyphes renvoient aux mystères de l’Égypte ancienne. Le bénitier est soutenu par une figure de démon, Asmodée, qui dans la mythologie hébraïque était le roi des démons et le gardien du trésor du roi Salomon. Un vitrail au-dessus de l’autel figure la Cène avec une femme assise aux pieds de Jésus, une coupe à la main : une évocation de Marie-Madeleine qui ne figure pas dans l’Évangile. Autant de références ésotériques qui sont pour le moins inhabituelles dans une église catholique. Et ce n’est pas tout. Un indice important pour comprendre le mystère de l’abbé Saunière nous est fourni par les statues de saints qui se trouvent dans l’église : les initiales de leurs nom forment le mot GRAAL.

Mais les bizarreries de l’abbé ne s’arrêtent pas là. Il se fait construire un bureau avec vue sur le cimetière, juste au-dessus d’un grand réservoir d’eau. Cependant, quand un grand incendie éclate non loin de là, il refuse qu’on accède à sa réserve d’eau, alors qu’à son habitude il aide toujours généreusement les gens du village. Pour comprendre les raisons de ce refus, rappelons que selon les experts en magie, l’eau est une protection puissante contre les influences négatives. Or, l’abbé Saunière, désormais lié aux milieux ésotériques français, pouvait tout à fait avoir besoin de ce type de protection…

La tour Magdala

C’est une tour assez singulière, à pic sur le Belvédère. Elle renferme une bibliothèque et clôt idéalement le périmètre de la maison et du jardin que l’abbé Saunière a fait construire. Avec quel argent? Cela reste un mystère. Il n’a jamais fourni la moindre explication concernant sa soudaine aisance financière, pas même quand l’Église le suspend “a divinis”, à la suite d’un procès.

Au moment de sa mort, après avoir été à nouveau accepté au sein de l’Église, l’abbé Saunière ne possède plus rien. Il a tout légué à sa gouvernante, Marie Denarnaud. Celle-ci a d’ailleurs été protagoniste d’un épisode singulier. À la fin de la Deuxième Guerre mondiale, les nouveaux francs sont introduits : tous ceux qui souhaitent échanger leurs anciens billets sont invités à en déclarer officiellement la provenance. Marie Denarnaud, quant à elle, préfèrera brûler des monticules de billets de banque dans son jardin plutôt que d’en avouer l’origine.

Tant de mystères intriguent, jusqu’au jour où celui de l’abbé Saunière et de Marie Denarnaud semble mis en péril par le journal d’un contremaître. L’homme en question a longtemps travaillé pour le compte de l’abbé, notamment à la construction de la tour Magdala. Ainsi note-t-il dans son journal que l’abbé l’a chargé d’enterrer un coffre sous la tour. S’agirait-il du fameux trésor de Rennes-le-Château ? Les dernières analyses aux infrarouges révèlent une forme de parallélépipède qui se trouve sous la tour et pourrait être justement le fameux coffre. Marie Denarnaud avait d’ailleurs l’habitude de dire que “les gens d’ici marchent sur l’or sans même le savoir”. Que voulait-elle dire?

Des hypothèses, aucune certitude

Les nombreux chercheurs qui se sont penchés sur les mystères de Rennes-le-Château et de l’abbé Saunière en ont tiré des conclusions contradictoires. Certains pensent que ce curé sans le sou a trouvé un trésor au sens propre du terme, avec force bijoux et pierres précieuses, or, argent, etc. Un trésor qui serait le résultat de l’addition de tous les trésors ayant transité dans la région au fil des siècles. En premier, celui du Temple de Salomon à Jérusalem, volé d’abord par les Romains, puis passé successivement entr les mains de Wisigoths et des Cathares – la secte d’hérétiques exterminée en 1244 dans la ville toute proche de Montségur – pour finir entre celles des Templiers qui bâtirent de nombreuses forteresses dans la région.

Selon une autre hypothèse, le “trésor” de l’abbé Saunière consiste en un ensemble de documents qui prouveraient la véridicité d’une ancienne légende locale : Jésus – qui aurait survécu à la crucifixion – serait arrivé dans le sud de la France avec un certain nombre de ses disciples, dont Marie-Madeleine. La version la plus courante de la légende raconte toutefois que seule Marie-Madeleine et une poignée de Juifs seraient arrivés dans la région, en donnant naissance à la première dynastie de rois de France, les Mérovingiens. L’abbé Saunière aurait donc monnayé ces fameux documents en devenant ainsi immensément riche. Enfin, la version officielle de l’histoire dit que le curé se serait tout simplement consacré à un trafic de donations et de messes.