Les monolithes
La cité engloutie
Les disparitions mystérieuses
Écrasement d'O.V.N.I au Nouveau-Mexique
Pourquoi est-il mort aussi jeune ?
Les origines du labyrinthe
Qui était vraiment Jack ?
Le vaisseau fantôme de l'Atlantique
Eustache Dauger
Les raisons de sa disparition
Pyramide de Kheops
Quel secrets cache la grande pyramide ?
Ont-ils réellement exister ?
L'assassinat mediatisé du président
Le monstre du lagon écossait
Pécheresse dénigrée par l’Église
Les prophéties de Michel de Nostradame
La plus ancienne civilisation de Méso-Amérique
Le point le plus isolé du globe
Le déclin rapide de l'empire Maya
La zone militaire la plus secrète et isolée
Le Prince des Ténèbres
La Cité Perdue
Guardiens du Secret
Trois Caravelles En Route Vers Les Indes
La Saga Éternelle
La Fabuleuse Contrée De L'Or
Les Livres Écrits Par Les Dieux
Une Quête Sans Fin
La Sources des Arcanes
Les Extraterrestres Sont Parmi Nous
L'Abominable Homme Des Neiges
Le Suceur de Chèvres
La Théorie Du Complot
La Mythologie Et Le Symbolisme
Et La Légende De Sherwood
Grimoire et rituels
Le Livre Des Lois Des Morts
La Chute Des Anges
Spiritisme et Fantômes
Fantômes et Maisons Hantées
Lycanthropie
Exorcisme Des Démons Par Un Shaman
Y a-t-il de la vie ?
Le Sixième Sens Des Gens
Une Simple Question De Foi ?
Le Prométhée Moderne
À Quoi Ressemblait-Il ?
Le Chant Meurtrier Des Femmes Poissons
Une Ville à l'Image du Cosmos
Le Mystère de la Fortune de l'Abbé Saunière
Le Génie Qui Imagina l'Avenir
Le Peuple du Dieu Amma
A t elle existé ?
La Légende du Sasquatch
Le Plus Grand Scandale Politique des États Unis
Le Don De Prédire Le Future
Les Marques du Christ
Il Est Vivant !
N'Appartiennent Elles Qu'Aux Contes ?
Qui Était Il ?
Vaudou et Golem - Un Mythe ?
Élite Spirituelle des Celtes
Un Monument Qui Défie Le Temps
Le Déluge Universel
Phénomène d'Illusion de Souvenir
Les Trous Noirs Sont Des Brèches Temporels ?
L'Enfant Qui Venait de Nulle Part
La Colonie Perdue
A t'elle Ressuscité ?
Adepte Pratique et Méditant du Yoga
Origine Des Malheurs
Aura Et Champ De Force Émotionelle
Une Ville Creusée Dans La Roche
Le Continent Perdu
Un Site De Légende
Les Rouleaux De La Mer Morte
La Fureur de Construire
Un Lieu Céleste et Sacré
Monolithe d'Uluru
Juste Un Mythe ?
Morte Dans Un Tragique Accident ?
La Ville Magique
Explosion Mystérieuse En Sibérie
La Signification Du Subconscient
La Route Sans Gravité
500 Kilomètres De Géoglyphes
Les Astres Dictent Notre Destin ?
De Qui Descendons Nous ?
Magnétisme Animal - Fiction ou Réalité ?
Le Livre Qui Alluma Les Bûchers
Empoisonné à l'Arsenic ?
A t'elle eu lieu ?
Qu'Est Devenue La Belle Reine d'Égypte ?
Un Royaume Sans Hommes ?
Ogre ou Barbe Bleue ?
Qui Est l'Auteur Des Textes Sacrées ?
Le Führer Sous l'Influence Des Sociétés Secrètes ?
Auteur De l'Iliade Et De l'Odyssée ?
Assassiné Par Ses Femmes ?
Tueur En Série Du XVIIIe Siècle ?
Ou Se Trouve Il ?
Une Prémonition 14 Ans Plus Tôt ?
Des Signes Prémonitoires Auraient Annoncés Sa Mort ?
Apparitions Ou Hallucinations Dans La Grotte ?
L'Amérique ?
Sait On Ou Il Se Trouve ?
PUBLICITÉ

Ramsès III - Assassiné Par Ses Femmes ?

Ramses III

En 1153 avant notre ère, Ramsès III, le dernier grand souverain de l’Égypte pharaonique, meurt dans des conditions inconnues. Dans les mois qui suivent, son fils et héritier Ramsès IV fait juger les femmes de son père, accusées d’avoir tué celui-ci.

PUBLICITÉ

Pour l’amour de son fils

Le compte rendu du procès, porté sur quatre papyrus dont le principal est conservé au musée égyptien de Turin, fait revivre sous nos yeux une institution méconnue, le harem du pharaon. Uni à un grand nombre de femmes, en dépit de la coutume, Ramsès a omis de choisir parmi elles une “Grande Épouse” dont l’enfant mâle deviendrait son successeur normal. Mais il a désigné l’un de ses fils, Ramsès – le futur Ramsès IV – , pour lui succéder. Ce choix, qui ne repose que sur la préférence du pharaon, est facilement contestable. Il ouvre la porte à toutes les intrigues, de la part de mères qui souhaitent voir régner leur propre progéniture.

Au coeur du complot se trouve une concubine nommée Tiyi. Tiyi a conçu de Ramsès un enfant nommé Pentaouret. Pour installer celui-ci sur le trône, elle décide de faire assassiner le pharaon. Habile manoeuvrière, elle gagne à sa cause, outre ses compagnes de harem, le directeur et un certain nombre de fonctionnaires de l’institution, des dignitaires extérieurs tels qu’un échanson, un médecin, un intendant des prêtres, le commandant des troupes de Kouch, qui est le frère d’une femme du harem, et enfin un général. Vingt-huit hommes et un nombre indéterminé de femmes sont impliqués dans le complot.

L’arrestation des conjurés

Ils ont de plus recouru à la magie. Un conjuré, à l’aide d’un grimoire précieux dérobé dans la bibliothèque royale, fabrique des figurines de cire sur lesquelles il prononce des formules magiques ; il les introduit ensuite dans le harem. Enfin, une date est fixée pour l’assassinat du pharaon : il doit avoir lieu lors de la célébration de la fête de la Vallée, ou fête des Morts, dans le palais de Médinet Habou accolé au temple destiné au culte de Ramsès III.

PUBLICITÉ

Les papyrus conservés ne nous apprennent pas de quelle manière les événements se sont déroulés, et la momie de Ramsès III ne porte aucune trace de blessure montrant qu’il y ait eu violence. Ramsès IV, ayant fait juger les conspirateurs, laisse penser que le complot, s’il n’a pas pu imposer un autre successeur que celui choisi par Ramsès III, a en revanche pu être fatal au roi. La conjuration, en tout cas, a été découverte et ses membres arrêtés.

L’exécution ou le suicide

Le rapport du procès nous apprend que douze juges, choisis par Ramsès IV parmi les plus grands personnages, sont chargés d’instruire l’affaire. La décision des juges est laconique et sans appel. Pour chaque inculpé, la même formule revient : “ il a été conduit devant les juges du tribunal ; ils ont examiné ses crimes ; ils l’ont trouvé coupable ; ils ont fait en sorte que son châtiment s’abatte sur lui.” Le châtiment n’est autre que la peine capitale. Dix-sept hommes et six femmes au moins sont ainsi exécutés. Les autres, dont Pentaouret, le fils de Tiyi, sont “condamnés au suicide”. La sentence, cette fois, est ainsi exprimée : “Ils l’ont laissé ou il était ; il s’est ôté la vie.” Étrangement, Tiyi, citée comme âme du complot, ne figure pas dans les listes des accusés. Peut-être s’est-elle préalablement donné la mort, au moment de l’échec du complot ?

Des complots à répétition

L’institution du harem a sécrété des troubles à plusieurs reprises dans l’histoire de la royauté pharaonique. Déjà, vers 2300 av. J.-C., soit plus de onze siècles avant les événements évoqués ici, le roi Pépi Ier avait fait juger dans le plus grand secret une reine, dont le nom n’est pas cité, pour avoir conspiré contre lui. En 1962 av. J.-C., un scénario identique à celui-ci aboutit à l’assassinat du roi Amenemhat Ier. Il existe quelques détails sur les événements. Les femmes du harem soutinrent le fils de l’une d’elles contre l’héritier légitime. Elles soudoyèrent des proches du souverain régnant pour l’assassiner. Le crime fut perpétré pendant la nuit, alors qu’Amenemhat dormait, et en l’absence de son successeur désigné, parti guerroyer contre les Libyens. Mais, comme en 1153, le complot échoua : le retour anticipé de l’héritier lui permit de sauver sa couronne.

PUBLICITÉ

Le harem du pharaon

Le nombre des femmes enfermées en ces lieux varie considérablement d’une époque à une autre, atteignant plusieurs centaines de femmes sous Ramsès III.

Des origines sociales mêlées

Elles sont recrutées pour la plupart dans les couches inférieures de la société et voient dans le fait d’être choisies une chance inespérée de promotion sociale. Toutes ne sont pas destinées au pharaon. Certaines resteront vierges, d’autres seront offertes par le pharaon comme épouses à des dignitaires qu’il veut récompenser.

Des activités multiples

Le haram possède des terres, des troupeaux et abrite une véritable industrie textile. Les servantes et les épouses d’origine modeste travaillent, filant, tissant, cousant les vêtements. L’établissement éduque les enfants royaux et ceux des grands dignitaires et forme les danseuses et les musiciennes qui divertissent le souverain.

Un personnel masculin

La gestion est confiée à un personnel masculin. Il s’agit des gardes des femmes, qui semblent n’avoir jamais été recrutés parmi des eunuques. Mais le harem a aussi son intendant, ses scribes. À la tête de cet ensemble est placé un directeur du harem royal.

PUBLICITÉ