Enigme

Les monolithes
La cité engloutie
Les disparitions mystérieuses
Écrasement d'O.V.N.I au Nouveau-Mexique
Pourquoi est-il mort aussi jeune ?
Les origines du labyrinthe
Qui était vraiment Jack ?
Le vaisseau fantôme de l'Atlantique
Eustache Dauger
Les raisons de sa disparition
Pyramide de Kheops
Quel secrets cache la grande pyramide ?
Ont-ils réellement exister ?
L'assassinat mediatisé du président
Le monstre du lagon écossait
Pécheresse dénigrée par l’Église
Les prophéties de Michel de Nostradame
La plus ancienne civilisation de Méso-Amérique
Le point le plus isolé du globe
Le déclin rapide de l'empire Maya
La zone militaire la plus secrète et isolée
Le Prince des Ténèbres
La Cité Perdue
Guardiens du Secret
Trois Caravelles En Route Vers Les Indes
La Saga Éternelle
La Fabuleuse Contrée De L'Or
Les Livres Écrits Par Les Dieux
Une Quête Sans Fin
La Sources des Arcanes
Les Extraterrestres Sont Parmi Nous
L'Abominable Homme Des Neiges
Le Suceur de Chèvres
La Théorie Du Complot
La Mythologie Et Le Symbolisme
Et La Légende De Sherwood
Grimoire et rituels
Le Livre Des Lois Des Morts
La Chute Des Anges
Spiritisme et Fantômes
Fantômes et Maisons Hantées
Lycanthropie
Exorcisme Des Démons Par Un Shaman
Y a-t-il de la vie ?
Le Sixième Sens Des Gens
Une Simple Question De Foi ?
Le Prométhée Moderne
À Quoi Ressemblait-Il ?
Le Chant Meurtrier Des Femmes Poissons
Une Ville à l'Image du Cosmos
Le Mystère de la Fortune de l'Abbé Saunière
Le Génie Qui Imagina l'Avenir
Le Peuple du Dieu Amma
A t elle existé ?
La Légende du Sasquatch
Le Plus Grand Scandale Politique des États Unis
Le Don De Prédire Le Future
Les Marques du Christ
Il Est Vivant !
N'Appartiennent Elles Qu'Aux Contes ?
Qui Était Il ?
Vaudou et Golem - Un Mythe ?
Élite Spirituelle des Celtes
Un Monument Qui Défie Le Temps
Le Déluge Universel
Phénomène d'Illusion de Souvenir
Les Trous Noirs Sont Des Brèches Temporels ?
L'Enfant Qui Venait de Nulle Part
La Colonie Perdue
A t'elle Ressuscité ?
Adepte Pratique et Méditant du Yoga
Origine Des Malheurs
Aura Et Champ De Force Émotionelle
Une Ville Creusée Dans La Roche
Le Continent Perdu
Un Site De Légende
Les Rouleaux De La Mer Morte
La Fureur de Construire
Un Lieu Céleste et Sacré
Monolithe d'Uluru
Juste Un Mythe ?
Morte Dans Un Tragique Accident ?
La Ville Magique
Explosion Mystérieuse En Sibérie
La Signification Du Subconscient
La Route Sans Gravité
500 Kilomètres De Géoglyphes
Les Astres Dictent Notre Destin ?
De Qui Descendons Nous ?
Magnétisme Animal - Fiction ou Réalité ?
Le Livre Qui Alluma Les Bûchers
Empoisonné à l'Arsenic ?
A t'elle eu lieu ?
Qu'Est Devenue La Belle Reine d'Égypte ?
Un Royaume Sans Hommes ?
Ogre ou Barbe Bleue ?
Qui Est l'Auteur Des Textes Sacrées ?
Le Führer Sous l'Influence Des Sociétés Secrètes ?
Auteur De l'Iliade Et De l'Odyssée ?
Assassiné Par Ses Femmes ?
Tueur En Série Du XVIIIe Siècle ?
Ou Se Trouve Il ?
Une Prémonition 14 Ans Plus Tôt ?

Possession - Exorcisme Des Démons

Possession et exorcisme

L’exorcisme relève également du rituel. Magique ou religieux, il est difficile de trancher, car cela dépend souvent de la personne qui procède à la cérémonie. Dans le principe, un exorcisme consiste à exhorter un démon ou un diable à quitter le corps d’une personne ou d’un animal, ou bien à quitter un objet, un lieu.

Au contact du mal

Le comportement altéré d’un être humain ou d’un animal est parfois imputé à un démon qui se serait emparé du corps de sa victime. Ce concept de possession est bien antérieur à celui de chrétienté et très répandu à travers le monde. De nombreuses civilisations attestent de ce phénomène et la diversité mythologique offre de nombreuses possibilités.

Les contre-mesures font également l’objet de descriptions : un homme doté des pouvoirs adéquats – selon la croyance, un chaman, un prêtre, un héros, un chef de tribu ou autre – doit entrer en contact avec l’esprit qui s’est rendu maître de la créature afin de l’en chasser. Selon les civilisations, le bannissement s’effectue différemment : outre la prière, une véritable conversation “intellectuelle” se met en place, de façon à “convaincre” le démon de sortir du corps. La danse en état de transe permet au chaman d’accéder à un plan spirituel afin de combattre l’esprit indésirable.

Les parallèles avec le rituel magique sont plus patents lorsqu’il s’agit d’exorciser des humains ou des animaux dont l’état altéré est dû à la sorcellerie ou un sortilège.

Les symptomes de la possession

L’anormalité du comportement humain ou animal ne peut faire l’objet d’une description générale. Il n’existe que peu d’écrits sur les symptômes qui laissent supposer une possession, mais le fait que le sujet parle une langue incompréhensible, repousse les symboles religieux, vocifère, hurle, développe une force surhumaine, présente d’importants changements physiques et parle avec différentes voix successives en sont des signes communément admis.

Dans certains cas, l’entourage proche du possédé est également victime de phénomène paranormaux, notamment de télékinésie (possibilité de déplacer les objets par la force de l’esprit), d’importantes variations de température ou d’émission de bruits inexpliqués semblant venir de nulle part.

La conjuration du démon

Seuls quelques grimoires renferment les rituels des exorcistes. Toutefois, plusieurs récits laissent penser qu’une contre-mesure ne se révèle efficace qu’à la condition que l’exorciste parvienne lui-même à conjurer le démon et à lui commander de libérer le corps du possédé. Même si le processus semble différent d’un cas à l’autre, on peut néanmoins distinguer une trame fondamentale dans le rituel.

Dans un premier temps, l’exorciste doit menacer le mauvais esprit de façon à irriter le démon qui se comportera alors imprudemment. Puis est alors posée la question du nom du démon. Cette procédure tient au fait que de nombreux démons et esprits seraient soumis à une structure hiérarchique. Dans un cadre autre que religieux, on procède à un rituel magique afin d’exhorter l’entité à sortir du corps de sa victime. Mais, au sein de l’Église chrétienne, une particularité d’origine inconnue permettrait à l’exorciste de prendre le pouvoir sur le démon, une fois son nom révélé. Dès lors, il lui intimerait l’ordre de quitter le corps du possédé. Puis par une formule finale, il lui interdirait à jamais de revenir dans ce corps.

La durée d’un exorcisme tient à trois facteurs : la force du démon, celle de l’exorciste et l’énergie de la victime. On rapporte que certains possédés seraient morts d’épuisement ou de blessures infligées lors de l’exorcisme.

Exorcisme et maladies

Certains récits médiévaux de possession ont été étudiés à l’aune des découvertes médicales, mais surtout psychologiques, des dernières décennies. Presque toutes ces descriptions ont pu être mises en relation avec des tableaux cliniques connus aujourd’hui, depuis l’épilepsie, qui provoque chez certains malades crampes et tressaillements, aux tics étranges (syndrome Gilles de la Tourette), les sujets s’articulant de façon incompréhensible ou présentant des agitations musculaires incontrôlées. Sont identifiés également des cas de schizophrénie ou de troubles de la personnalité susceptibles d’amener les sujets à adopter temporairement un comportement inhabituel.

Si certaines sources évoquent d’autres phénomènes survenus lors d’un exorcisme, les milieux scientifiques s’accordent à dire que les rapports d’émissions de fumée ou de déformations physiques temporaires sont le fruit de l’imagination du rédacteur ou revêtent davantage un caractère symbolique. La possession n’étant pas un phénomène reconnu par la science, l’efficacité d’un exorcisme est elle aussi en butte au scepticisme.

L’exorcisme et l’église

De nos jours, l’Église catholique établit une distinction entre petit et grand exorcisme. L’exorcisme simple concerne surtout le baptême grâce auquel le nouveau-né est libéré de ses péchés et donc du diable. Un grand exorcisme ne peut avoir lieu que si le prêtre en a reçu l’autorisation de son évêque, laquelle n’est délivrée qu’une fois recueilli l’avis d’un représentant du corps médical. En vigueur dès le Moyen-Âge, cette procédure évite que des personnes malades soient soumises à un exorcisme. Au Moyen-Âge, si certaines maladies pouvaient être mises sur le compte d’une malédiction, on considérait que rien n’était incurable pour peu que le médecin s’occupât de son patient. Mais, face à la possession, la médecine restait impuissante. Ainsi, l’Église n’autorisait un exorcisme qu’une fois toutes les autres voies de recours épuisées. Cependant, les hommes de science de l’époque ne disposant pas de nos connaissances en psychologie, nombre de personnes souffrant de troubles psychiques ont été soumises à un exorcisme. Depuis 1999, l’Église reconnaît les maladies mentales comme une alternative possible à la possession.

Mais l’Église catholique reconnaît encore l’exorcisme. Ainsi, le Vatican en propose même des cours. En 2004 s’est tenu le premier Congrès de l’exorcisme à Mexico.

L’Église orthodoxe conserve également sa tradition liée à l’exorcisme. Ici, les possédés doivent être “crucifiés” dans le cadre du rituel. Des récits de cette nature sont encore rapportés à notre époque.

Il en est de même dans la plupart des religions animistes où le chaman mène, aujourd’hui encore, son combat contre les démons sur le plan spirituel.

En revanche, les Églises protestantes ont abandonné cette pratique. Là aussi, les avancées scientifiques en matière de psychiatrie ont fait leur chemin et la plupart des cas sont remis aux mains de médecins pour un traitement approprié.

À l’heure actuelle, on ignore encore les procédés efficaces en matière d’exorcisme. En effet, les cas de possessions d’expliquent presque toujours, après examens adéquats, par une maladie psychique, bien que des expulsions démoniaques aient encore cours. Leurs résultats restent toutefois inconnus.