Les monolithes
La cité engloutie
Les disparitions mystérieuses
Écrasement d'O.V.N.I au Nouveau-Mexique
Pourquoi est-il mort aussi jeune ?
Les origines du labyrinthe
Qui était vraiment Jack ?
Le vaisseau fantôme de l'Atlantique
Eustache Dauger
Les raisons de sa disparition
Pyramide de Kheops
Quel secrets cache la grande pyramide ?
Ont-ils réellement exister ?
L'assassinat mediatisé du président
Le monstre du lagon écossait
Pécheresse dénigrée par l’Église
Les prophéties de Michel de Nostradame
La plus ancienne civilisation de Méso-Amérique
Le point le plus isolé du globe
Le déclin rapide de l'empire Maya
La zone militaire la plus secrète et isolée
Le Prince des Ténèbres
La Cité Perdue
Guardiens du Secret
Trois Caravelles En Route Vers Les Indes
La Saga Éternelle
La Fabuleuse Contrée De L'Or
Les Livres Écrits Par Les Dieux
Une Quête Sans Fin
La Sources des Arcanes
Les Extraterrestres Sont Parmi Nous
L'Abominable Homme Des Neiges
Le Suceur de Chèvres
La Théorie Du Complot
La Mythologie Et Le Symbolisme
Et La Légende De Sherwood
Grimoire et rituels
Le Livre Des Lois Des Morts
La Chute Des Anges
Spiritisme et Fantômes
Fantômes et Maisons Hantées
Lycanthropie
Exorcisme Des Démons Par Un Shaman
Y a-t-il de la vie ?
Le Sixième Sens Des Gens
Une Simple Question De Foi ?
Le Prométhée Moderne
À Quoi Ressemblait-Il ?
Le Chant Meurtrier Des Femmes Poissons
Une Ville à l'Image du Cosmos
Le Mystère de la Fortune de l'Abbé Saunière
Le Génie Qui Imagina l'Avenir
Le Peuple du Dieu Amma
A t elle existé ?
La Légende du Sasquatch
Le Plus Grand Scandale Politique des États Unis
Le Don De Prédire Le Future
Les Marques du Christ
Il Est Vivant !
N'Appartiennent Elles Qu'Aux Contes ?
Qui Était Il ?
Vaudou et Golem - Un Mythe ?
Élite Spirituelle des Celtes
Un Monument Qui Défie Le Temps
Le Déluge Universel
Phénomène d'Illusion de Souvenir
Les Trous Noirs Sont Des Brèches Temporels ?
L'Enfant Qui Venait de Nulle Part
La Colonie Perdue
A t'elle Ressuscité ?
Adepte Pratique et Méditant du Yoga
Origine Des Malheurs
Aura Et Champ De Force Émotionelle
Une Ville Creusée Dans La Roche
Le Continent Perdu
Un Site De Légende
Les Rouleaux De La Mer Morte
La Fureur de Construire
Un Lieu Céleste et Sacré
Monolithe d'Uluru
Juste Un Mythe ?
Morte Dans Un Tragique Accident ?
La Ville Magique
Explosion Mystérieuse En Sibérie
La Signification Du Subconscient
La Route Sans Gravité
500 Kilomètres De Géoglyphes
Les Astres Dictent Notre Destin ?
De Qui Descendons Nous ?
Magnétisme Animal - Fiction ou Réalité ?
Le Livre Qui Alluma Les Bûchers
Empoisonné à l'Arsenic ?
A t'elle eu lieu ?
Qu'Est Devenue La Belle Reine d'Égypte ?
Un Royaume Sans Hommes ?
Ogre ou Barbe Bleue ?
Qui Est l'Auteur Des Textes Sacrées ?
Le Führer Sous l'Influence Des Sociétés Secrètes ?
Auteur De l'Iliade Et De l'Odyssée ?
Assassiné Par Ses Femmes ?
Tueur En Série Du XVIIIe Siècle ?
Ou Se Trouve Il ?
Une Prémonition 14 Ans Plus Tôt ?
Des Signes Prémonitoires Auraient Annoncés Sa Mort ?
Apparitions Ou Hallucinations Dans La Grotte ?
L'Amérique ?
Sait On Ou Il Se Trouve ?
PUBLICITÉ

Ovnis - Les Extraterrestres Sont Parmi Nous

Ovni

Pourquoi l’homme devrait-il être la seule forme de vie de l’Univers, quand on sait que celui-ci se compose de milliers de galaxies, chacune comprenant des milliers d’étoiles, chacune à son tour étant potentiellement le “soleil” de centaines de planète? Les témoignages d’apparition d’ovnis ne datent pas d’hier. Il pourrait même y en avoir dans des tableaux vieux de plusieurs siècles…

Les premières soucoupes volantes

La date de création officielle de l’ufologie – de l’anglais UFO, Unidentified Flying Objects – remonte à 1947. Le 24 juin de cette année, l’Américain Kenneth Arnold survole le Mont Rainier, près de Washington. Il aperçoit et signale, inquiet, neuf objets volants métallisés qui volent devant lui dans une formation en V (un peu comme les canards) et ressemblent à des soucoupes renversées. À l’avenir, ce type d’ovni sera appelé Flying Saucers, littéralement soucoupes volantes selon la définition même d’Arnold. Cela marque le début d’une époque où de nombreux signalements, qu’ils soient vrais ou faux, se succèdent, de même que les alertes et les suppositions. Rien qu’en 1947, on n’en enregistre pas moins de huit cent cinquante. Les ovnis, comme on les appelle à partir de 1951, font désormais partie de la vie des gens. L’intérêt et le mystère que les médias créent autour du sujet alimentent des controverses toujours nouvelles, au point de faire naître de véritables associations de passionnés, les ufologues. Mais il y a plus. Certaines personnes affirment qu’ils ont eu des contacts physiques ou médiumniques avec des extraterrestres ; ces hommes et ces femmes seront appelés les “contactés”.

PUBLICITÉ

Une vague de signalements

À partir de 1947, les signalements et les alertes se multiplient et atteignent leur point culminant entre 1967 et 1974. Toujours en 1947, en Nouvelle-Zélande, un grand nombre d’objets volants sont signalés, notamment dans la région du détroit de Cook. Sur la vague de la popularité du sujet, un journaliste et un opérateur de télévision australiens, Fogarth et Crochett, décollent à bord d’un petit avion de tourisme, direction la Nouvelle-Zélande. Soudain, la tour de contrôle de Wellington prévient l’équipage “qu’un objet vole à leurs côtés”. Le pilote, ne voyant rien près de lui, éteint les voyants du tableau de bord et parvient enfin à comprendre le message : cinq objets lumineux de grandeur variable se déplacent sous son avion. Si les faits sont aussitôt filmés, la vidéo, malgré sa qualité, ne fournira aucune certitude quant à la nature de ces lumières. Dès lors, les signalements d’ovnis sont innombrables. En France, en 1981, un paysan qui travaille dans son champ aperçoit ce qu’il décrira comme un vaisseau spatial qui descend du ciel : il est gris foncé et ressemble à deux soucoupes renversées et superposées. Les experts de la GEPAN – une section indépendante de l’agence spatiale nationale française, ensuite rebaptisée SEPRA – constatent que le champ présente de petites quantités de phosphates et de zinc et que, autour, tout a brûlé comme après une exposition à une forte chaleur de 300 à 600 degrés centigrades. Ils remarquent aussi une baisse de production de la chlorophylle dans les plantes alentours. Ils en concluent qu’il est fort vraisemblable que le paysan ait dit vrai.

PUBLICITÉ

Les ovnis en Italie

L’Italie, comme beaucoup d’autres pays, compte un grand nombre de signalements, notamment entre 1954 et 1979. Certains témoignages proviennent de sources sûres comme le Corps des carabiniers, la police nationale, mais aussi de pilotes militaires et civils, ainsi que des services météorologiques. Rappelons l’épisode de Pesaro survenu dans la nuit du 30 au 31 décembre 1979 : les soldats des deux casernes aperçoivent un objet lumineux dans le ciel, par-delà l’enceinte du terrain militaire. Selon leur récit, l’objet va et vient plusieurs fois dans les airs, puis disparaît à grande vitesse. Le lendemain, le terrain survolé par l’ovni présumé semble avoir changé, il est plus compact et plus en pente. Toutefois, après une première diffusion de la nouvelle par les médias, le haut commandement militaire dément formellement ces déclarations, en expliquant cela par une sorte d’hallucination collective. La même année, à San Angelo de Trévise, un maréchal de l’aéronautique militaire qui rentre d’un vol d’entraînement reçoit un ordre étrange de sa base. On lui demande d’intercepter un ovni qui se tient exactement à la verticale de l’aéroport : “Il est cylindrique, tout noir, mesure 8 mètres environ et est surmonté d’une sorte de coupole blanche.” Le pilote prend quatre-vingt-quatre clichés photographiques en volant autour de l’objet immobile, avant que celui-ci ne disparaisse après avoir rejeté une sorte de liquide bleu. L’aéronautique militaire déclarera qu’il s’agissait d’un simple ballon. Il est étrange, toutefois, qu’il ait pu se maintenir immobile en l’air pendant que l’avion lui tournait autour…

Quoi qu’il en soit, ce n’est pas le seul cas de figure où l’on invoque la “méprise” entre un objet et un autre. En général, dans les signalements d’ovnis, les partisans des extraterrestres parlent de véhicules en forme de disque ou de cigare, de couleur blanche ou gris métallisé, parfois lumineux ou émettant une lumière intermittente. Les plus sceptiques pensent en revanche à des ballons sondes ou à des phénomènes atmosphériques mal interprétés, si ce n’est à des armes extrêmement évoluées de puissances étrangères. De plus, dans un grand nombre de cas, on évoque aussi des phénomènes d’autosuggestion, voire d’hallucination, parfois collectives. Pour confirmer officiellement l’existence des extraterrestres, les autorités exigent des “rencontres du troisième type”, preuves à l’appui. Certains affirment qu’il y en a déjà eu…

Les contactés

Au cours des décennies, l’univers des ufologues s’est enrichi des témoignages de personnages plus ou moins dignes de foi. Aux passionnés et aux journalistes spécialisés, sont venus s’ajouter ce que l’on appelle les “contactés”, c’est-à-dire ces personnes qui prétendent avoir eu un contact physique, télépathique ou médiumnique avec des êtres venant d’une autre planète. Parmi les plus célèbres citons l’Américain George Adamski et le Mexicain Carlos Diaz.

PUBLICITÉ

George Adamski est le premier témoin. Il affirme être monté à bord d’un vaisseau spatial extraterrestre et y avoir rencontré des êtres venant de Vénus, de Mars et de Saturne. Selon ses déclarations, ils avaient une intelligence supérieure à la nôtre, des qualités télépathiques certaines et une parfaite connaissance de la langue anglaise. Dans le livre qu’il écrit en 1955, À bord d’une soucoupe volante, il affirme qu’il a été conduit à bord de deux grands vaisseaux-bases de forme cylindrique, en orbite autour de la Terre, et qu’il y a appris que les hommes descendent des extraterrestres. Au cours de ses multiples contacts avec les ovnis, Adamski aurait reçu de leur part l’invitation constante faite à l’humanité, à la paix et au bien universel. Une vision décidément positive, si on la compare aux récits d’enlèvements et d’opérations chirurgicales subies à bord des astronefs et qui ont été relatés par d’autres témoins.

Nous ne sommes pas seuls dans l’Univers

Quant au photographe professionnel mexicain Carlos Diaz, il soutient qu’il est en contact avec les extraterrestres depuis plus de vingt ans. Les scientifiques et autres chargés de mission du gouvernement américain se sont penchés à plusieurs reprises sur ses photos, sans jamais y déceler le moindre trucage. De plus, il semblerait qu’il organise des rencontres avec les extraterrestres devant témoins. Il soutient que nous ne sommes pas seuls dans l’Univers, les autres formes de vie n’attendant que le bon moment pour se manifester.

PUBLICITÉ

Les nombreux visages des extraterrestres

Les ufologues soutiennent que notre planète a été visitée à plusieurs reprises par des races extraterrestres très différentes les unes des autres. Les “gris” seraient des créatures aux longs bras, ayant quatre doigts par main. Leur tête allongée présenterait une petite bouche, deux minuscules trous à la place du nez et deux immenses yeux de forme ovale. Ils viendraient d’un système stellaire lointain pour enlever des êtres humains afin de les étudier, puis pour créer une nouvelle race à introduire sur notre planète. En revanche, ceux qu’on appelle les “nordico-humains” et qui nous ressemblent beaucoup, viendraient de Sirius, d’Orien et d’Alpha Centaure, et leur mission serait d’améliorer l’espèce humaine. Il y aurait par ailleurs des “êtres de lumière”, composés d’énergie pure, décrits comme des anges par ceux qui affirment les avoir vus. Ils viendraient de systèmes stellaires lointains pour enseigner aux hommes l’amour universel. Pour finir, on évoque des ovnis “inhumains” décrits comme des monstres proches des insectes ou des reptiles : ce sont les préférés des réalisateurs hollywoodiens.

Le projet Bluebook

À partir des années 1950, le gouvernement des États-Unis met en route plusieurs projets dans le but de mieux comprendre le phénomène des ovnis et de déjouer toute éventuelle attaque. Le plus célèbre d’entre eux est celui qu’on appelle “Blue-book”. Certains affirment pourtant que les véritables résultats n’ont jamais été divulgués et les ufologues vont jusqu’à accuser les autorités d’une sorte de “conjuration du silence”. Certains disent même que, dès 1933, il y aurait eu un accord entre le gouvernement des États-Unis et les extraterrestres. Cet accord prévoirait l’utilisation de certaines bases militaires américaines.

PUBLICITÉ