Les monolithes
La cité engloutie
Les disparitions mystérieuses
Écrasement d'O.V.N.I au Nouveau-Mexique
Pourquoi est-il mort aussi jeune ?
Les origines du labyrinthe
Qui était vraiment Jack ?
Le vaisseau fantôme de l'Atlantique
Eustache Dauger
Les raisons de sa disparition
Pyramide de Kheops
Quel secrets cache la grande pyramide ?
Ont-ils réellement exister ?
L'assassinat mediatisé du président
Le monstre du lagon écossait
Pécheresse dénigrée par l’Église
Les prophéties de Michel de Nostradame
La plus ancienne civilisation de Méso-Amérique
Le point le plus isolé du globe
Le déclin rapide de l'empire Maya
La zone militaire la plus secrète et isolée
Le Prince des Ténèbres
La Cité Perdue
Guardiens du Secret
Trois Caravelles En Route Vers Les Indes
La Saga Éternelle
La Fabuleuse Contrée De L'Or
Les Livres Écrits Par Les Dieux
Une Quête Sans Fin
La Sources des Arcanes
Les Extraterrestres Sont Parmi Nous
L'Abominable Homme Des Neiges
Le Suceur de Chèvres
La Théorie Du Complot
La Mythologie Et Le Symbolisme
Et La Légende De Sherwood
Grimoire et rituels
Le Livre Des Lois Des Morts
La Chute Des Anges
Spiritisme et Fantômes
Fantômes et Maisons Hantées
Lycanthropie
Exorcisme Des Démons Par Un Shaman
Y a-t-il de la vie ?
Le Sixième Sens Des Gens
Une Simple Question De Foi ?
Le Prométhée Moderne
À Quoi Ressemblait-Il ?
Le Chant Meurtrier Des Femmes Poissons
Une Ville à l'Image du Cosmos
Le Mystère de la Fortune de l'Abbé Saunière
Le Génie Qui Imagina l'Avenir
Le Peuple du Dieu Amma
A t elle existé ?
La Légende du Sasquatch
Le Plus Grand Scandale Politique des États Unis
Le Don De Prédire Le Future
Les Marques du Christ
Il Est Vivant !
N'Appartiennent Elles Qu'Aux Contes ?
Qui Était Il ?
Vaudou et Golem - Un Mythe ?
Élite Spirituelle des Celtes
Un Monument Qui Défie Le Temps
Le Déluge Universel
Phénomène d'Illusion de Souvenir
Les Trous Noirs Sont Des Brèches Temporels ?
L'Enfant Qui Venait de Nulle Part
La Colonie Perdue
A t'elle Ressuscité ?
Adepte Pratique et Méditant du Yoga
Origine Des Malheurs
Aura Et Champ De Force Émotionelle
Une Ville Creusée Dans La Roche
Le Continent Perdu
Un Site De Légende
Les Rouleaux De La Mer Morte
La Fureur de Construire
Un Lieu Céleste et Sacré
Monolithe d'Uluru
Juste Un Mythe ?
Morte Dans Un Tragique Accident ?
La Ville Magique
Explosion Mystérieuse En Sibérie
La Signification Du Subconscient
La Route Sans Gravité
500 Kilomètres De Géoglyphes
Les Astres Dictent Notre Destin ?
De Qui Descendons Nous ?
Magnétisme Animal - Fiction ou Réalité ?
Le Livre Qui Alluma Les Bûchers
Empoisonné à l'Arsenic ?
A t'elle eu lieu ?
Qu'Est Devenue La Belle Reine d'Égypte ?
Un Royaume Sans Hommes ?
Ogre ou Barbe Bleue ?
Qui Est l'Auteur Des Textes Sacrées ?
Le Führer Sous l'Influence Des Sociétés Secrètes ?
Auteur De l'Iliade Et De l'Odyssée ?
Assassiné Par Ses Femmes ?
Tueur En Série Du XVIIIe Siècle ?
Ou Se Trouve Il ?
Une Prémonition 14 Ans Plus Tôt ?
Des Signes Prémonitoires Auraient Annoncés Sa Mort ?
Apparitions Ou Hallucinations Dans La Grotte ?
L'Amérique ?
Sait On Ou Il Se Trouve ?
PUBLICITÉ

Guerre de Troie - A t'elle eu lieu ?

Guerre de Troie

Chefs-d’oeuvre de la littérature occidentale, l’Iliade et l’Odyssée décrivent des événements qui se seraient déroulés en 1200 av. J.-C. Pourtant, depuis un siècle, historiens et archéologues s’interrogent sur la réalité du célèbre conflit qui opposa, selon Homère, les Grecs aux Troyens et que l’on appelle communément la Guerre de Troie.

PUBLICITÉ

La ruse d’Ulysse

À l’origine de la lutte qui oppose les Grecs aux Troyens, on trouve une histoire d’amour : Pâris, un des cinquantes fils de Priam, le roi de Troie, enlève la belle Hélène, épouse de Ménélas, souverain de Sparte. Pour venger l’honneur de ce dernier, son frère Agamemnon réunit une coalition de peuples grecs – ou achéens – et, à leur tête, vient assiéger Troie.

Dix années durant, au pied des remparts de Troie, les héros grecs – Achille, Ulysse, Nestor, les deux Ajax – multiplient en vain les actions d’éclat. La ville résiste. Ulysse, le plus astucieux des Grecs, imagine alors un stratagème : il fait construire un gigantesque cheval de bois dans lequel il cache des guerriers, tandis que les autres Grecs font mine de lever le siège. Sans méfiance, les Troyens font entrer la statue dans leurs murs. Pendant la nuit, les soldats dissimulés sortent des flancs de l’animal et ouvrent à leurs compagnons les portes de la ville.

La destruction de la ville

Pour les Troyens, désarmés et plongés dans le sommeil, la résistance est impossible. Tandis que des incendies sont allumés dans toute la ville, les Grecs pénètrent dans les maisons, saccagent, pillent, massacrent. Le palais de Priam est investi : Cassandre, fille du roi, est arrachée de l’autel d’Athéna, ou elle s’est réfugiée, et devient le butin d’Agamemnon ; sa belle-soeur Andromaque échoit au fils d’Achille ; le jeune Astyanax, fils d’Hector, petit-fils de Priam, est précipité du haut des remparts. Le vieux roi Priam, qui, malgré son grand âge, a pris les armes pour résister à l’envahisseur, est décapité.

PUBLICITÉ

Après le tumulte et l’agonie, le silence retombe sur Troie. Il ne reste plus de la splendide capitale de la Troade que des ruines fumantes.

Réalité historique

Les historiens grecs du Ve siècle av. J.-C. – Hérodote, auteur des Histoires, et Thucydide, à qui l’on doit la Guerre du Péloponnèse – apportent à la tradition homérique des explications historiques et politiques. Pour le premier, les Troyens représentent les éternels ennemies de la Grèce, c’est-à-dire les Perses ou Mèdes. La guerre de Troie serait donc, selon le “père de l’Histoire”, une première guerre médique. L’analyse de Thucydide est plus politique. Pour lui, le conflit décrit par Homère symbolise la première tentative de rassemblement des Grecs en vue d’une conquête, en somme une première forme d’impérialisme hellénique. La véracité des poèmes n’est, en tout cas, pas mise en doute par les Anciens : les événements qu’ils décrivent ont à leurs yeux une réalité historique.

À partir de la fin de l’Antiquité, l’histoire de Troie est regardée comme une légende plutôt que comme le récit d’événements véridiques.

Les ruines de Troie

À la fin du XIXe siècle, l’Allemand Heinrich Schliemann, admirateur passionné de littérature grecque, décide de faire la preuve que la Troie des récits homériques a bel et bien existé et connu la fin tragique que décrit Homère. Il ne découvre qu’une petite bourgade, baptisée par les archéologues du nom de Troie VII d’après l’ordre des couches archéologiques. Le site date de périodes antérieures à celles supposées de la guerre, et les vestiges le montrent si petit et si pauvre que l’on ne comprend pas pourquoi les Grecs auraient levé une telle armée contre lui. D’autant que des fouilles entreprises à Mycènes, la ville du roi Agamemnon, révèlent, à l’inverse, un grand nombre de trésors. L’hypothèse d’une razzia contre Troie dans le but d’en ramener un butin, doit donc être écartée.

PUBLICITÉ

L’extension de la puissance hellénique

En 1953, en revanche, une découverte capitale ouvre la voix à une autre interprétation de la guerre de Troie. Cette année-là, le déchiffrement de l’écriture des tablettes trouvées dans les ruines du palais de Cnossos, en Crète, et à Pylos, dans le Péloponnèse, montre qu’il s’agit de la même langue : une première forme de grec. Cela signifie qu’il y a bien eu une extension de la puissance hellénique. Ainsi, l’hypothèse d’un roi de Mycènes suffisamment puissant pour former une telle coalition et la conduire si loin peut être historiquement fondée.

Un grand historien, M. I. Finley, a fait avancer le débat dans un sens déterminant. Dans son ouvrage le Monde d’Ulysse, il affirme que ce n’est ni dans le monde mycénien (XIIIe siècle), ni dans celui des cités de la période archaïque (VIIIe-VIe siècle) qu’il faut chercher l’inspiration ou le modèle homérique. La société décrite dans l’Iliade et dans l’Odyssée serait celle des temps obscurs de l’histoire grecque, la période qui sépare la chute de Mycènes de la naissance des cités.

Un événement magnifié

Les chercheurs d’aujourd’hui vont plus loin et distinguent trois niveaux de lecture dans les textes homériques. D’une part, il s’agit d’une oeuvre poétique d’imagination qui échappe de ce fait à l’interprétation historique. Ensuite, Homère se réfère effectivement à des temps lointains mythiques, ceux de l’âge d’or de la puissance mycénienne. Mais les détails de la société qu’il décrit – c’est là le troisième niveau de lecture possible – sont bien ceux de son temps. Ainsi, si une expédition hellénique a effectivement eu lieu en Asie, elle n’a sûrement pas eu l’ampleur de la légendaire guerre de Troie : mais la portée et l’importance de l’événement ont été magnifiées par la suite. Peut-être justement, comme le disait Thucydide, parce que cette entreprise fut une action commune des Grecs contre un autre peuple.

PUBLICITÉ